Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 08:25

L'affaire du mot de Jean-Marie Le Pen cristallise les tensions et contradictions de l'époque.

Il suffit de regarder la vidéo de son journal de bord pour constater que tout ce tapage médiatique repose sur un incroyable malentendu.

Car enfin qu'a dit exactement Jean-Marie Le Pen?

Il faut regarder et écouter attentivement son journal de bord finalement à nouveau disponible, cette fois sur son site personnel www.jeanmarielepen.com.

A partir de 16 minutes, 10 secondes, son interlocutrice évoque, comme toujours, la nomination

du "pauv'con de la semaine". JMLP explique que cette fois-ci, il y en a deux: Madonna et Bedos. Il ajoute un peu plus loin: "...on pourrait les paxer !" et ajoute ensuite que ce serait "un couple de pauv'cons".

Ensuite, son interlocutrice cite d'autres exemples, notamment Yannick Noah et Patrick Bruel.

JMLP conclue alors: "On fera une fournée la prochaine fois".

La "fournée" en question désignait donc une nouvelle nomination de futurs "pauv'cons" de la semaine, à savoir Noah et Bruel. Il aurait pu dire par exemple "on désignera de nouveaux lauréats la  prochaine fois" ou encore "on pourra choisir ceux-là la prochaine fois"

Alors, le mot "fournée" a-t-il une quelconque connotation antisémite dans ce contexte?

Il faut avoir l'esprit singulièrement mal tourné pour y voir autre chose que ce qui est effectivement dit.

 

Peut-on sérieusement y lire une intention antisémite? Sans doute si on ne regarde que les minutes qui ont été reproduites par les média, qui précisément ne prennent pas la vidéo à partir de 16 minutes, mais une minute plus tard, à 17 min 10 sec.

 

Alors, Marine Le Pen s'est-elle emportée pour rien? Sans doute pas, car elle sait à quel point les ennemis politiques guettent la moindre faille et exploite le plus petit détail (!) pour en faire un scandale politique. Et elle sait bien de quoi son père est capable quand il se laisse aller à son éloquence naturelle. Il en va ainsi pour quasiment tous les soi-disant "dérapages". Le fameux "Durafour-crématoire" était une réponse ironique à l'affirmation de Michel Durafour selon laquelle il fallait "exterminer" le Front National, la réponse étant sur le même registre que l'attaque. De même, les "chambres à gaz, détail de l'histoire de la seconde guerre mondiale". Le mot est certes maladroit eu égard à la souffrance des victimes et de leurs proches. Mais il faut aussi comprendre que la seconde guerre mondiale a causé la mort d'au moins 60 millions de personnes, et plus probablement près de cent millions. Réduire la seconde guerre mondiale à la Shoah, aussi atroce que soit effectivement cette réalité par son caractère nouveaux à bien des égards, est tout de même difficile à admettre.

 

Dans le cas qui nous occupe, voir derrière le mot "fournée" l'allusion aux fours crématoires relève de la plus extrême mauvaise foi. Le Front National, dont la dédiabolisation n'est pas complètement achevée, notamment hors de France, est contraint d'anticiper toutes les interprétations malveillantes dont il sera victime encore un certain temps.

 

Mais on peut y voir également au moins l'absence de professionnalisme et surtout la malhonnêteté foncière des journalistes qui n'ont tout simplement pas fait leur travail en allant vérifier la question à la source, c'est-à-dire en regardant sérieusement la vidéo. Et ici, le mimétisme généralisé a fait son oeuvre, chacun reprenant le commentaire de l'autre sans que personne ne s'avise que peut-être à la base il y avait une grossière erreur. Reste que effectivement les responsables du Front National sont contraints par cette atmosphère hostile de faire attention à ce qu'ils disent sans manifester la moindre faiblesse. A cet égard, les diverses interventions médiatiques de Florian Philippot sont remarquables. Dommage qu'il n'ait pas lui non plus pris soin de citer l'analyse pourtant décisive citée ci-dessus. Mais sans doute que personne n'a seulement songé à la lui transmettre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by argonautemariniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Alex Carter-Munop
  • : ARGuments et cOntre-arguments d'un interNAUTE encore MARINISTE
  • Contact

ARGuments d'un interNAUTE

Les français ont choisi. Attendons sans illusion mais sans mauvais esprit, l'inéluctable est toujours évitable... ARGuments et cOntre-arguments d'un interNAUTE toujours MARINISTE

Recherche

La toile Bleu Marine

http://www.marinelepen2012.fr/wp-content/uploads/2012/01/ToileBleuMarine-200.png

Liens