Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 09:56

Marine LE PEN entend à juste titre imposer à la classe politico-médiatique de ne plus qualifier le FN d'extrême-droite. Les mensonges réitérés jsuqu'à la bêtise par l'UMPS montrent à quel point leur argumentation est vide. il suffit de quelques repères pour bien comprendre leur imposture.

 

Traditionnellement, l'extrême-droite (dans les années 1920-1950) désignait des partis ou groupes politiques selon les mêmes caractéristiques:

 

-antiparlementarisme
 

-contre la république et la démocratie
 

-pour un pouvoir autoritaire, avec des variantes:
      -Royaliste (sauf le royalisme de Gauche, B. Renouvain)
      -Dictature (militaire ou civile)
      -impérial (Napoléoniens)

 

-la xénophobie (haine de l'étranger, de tout étranger, quel qu'il soit)
 

-Apologie systématique des traditions.
 

-refus ou méfiance à l'égard du progrès, (sauf les nazis en Allemagne)
 

-soumission totale de l'individu à l'Etat, l'individu n'est rien sans la Nation (alors que traditionnellement, jadis, la gauche voyait dans la nation le cadre de l'épanouissement de l'individu, cf. Jaurès, Alain, etc.)
 

-S'oppose à la liberté de la presse
 

-favorable à la censure (culture).

 

 

Or, le FN n'obéit à aucune de ces définitions, et ce depuis sa création.

 

-il n'a jamais défendu l'antiparlementarisme, même s'il rappelle que le vrai souverain reste le peuple.

-il s'inscrit délibérément dans la sphère démocratique (comme l'a reconnu Lionel Jospin)

-il prône un Etat fort et autoritaire, c'est-à-dire respectant la volonté du peuple quelles que soient les oppositions partisanes. Cette autorité doit être forte mais dans le cadre de la loi et peut en outre être contestée par le référendum d'initiative populaire.

 

-Le FN n'a jamais été xénophobe, c'est-à-dire cultivant la haine des étrangers. On peut être opposé à l'immigration et favorable à la priorité nationale (ou préférence nationale) comme le pratiquent déjà de nombreux pays comme les USA, Canada, Japon, Israël, que l'on ne traite  pas pour autant d'extrême-droite.  On voit bien ici la grossièreté du mensonge socialiste. Du reste, personne en 1990 n'a songé à qualifier le RPR et l'UDF de racistes ou xénophobes alors qu'ils prônaient exactement la même chose, pour tromper les électeurs puisqu'ils n'ont pas respecté ces promesses en 1995. (voir également ce lien et cet article sur Nations Presse Info). 

 

-Le FN prône la reconnaissance des racines (chrétiennes) et des traditions françaises mais de manière vivante, dynamique, intelligente et libre. Les traditions sont des racines qui peuvent ne pas être respectées à la lettre de manière dogmatique et rigide, mais qui constituent quand même l'unité et l'identité d'une nation, ce qu'on appelait naguère l'âme d'un peuple, une expérience immémoriale dont la richesse permet un rapport plus adapté au présent.

 

Le nationalisme ou plus exactement le patriotisme du FN n'est ni belliqueux ni holistique. C'est la misère croissante des Français, des individus donc, qui motive la politique prônée par le FN. La Nation est certes une personnalité historique et une identité mais elle n'exige pas de broyer les individus contrairement d'ailleurs au mondialisme prôné par l'UMPS qui paupérise les citoyens modestes qui d'ailleurs s'en rendent compte de plus en plus. Pour le FN, la finalité de l'Etat est la mise en place des conditions de possibilité de l'épanouissement du plus grand nombre, condition du droit au bonheur qui figure dans la constitution américaine.

 

-Le FN défend la liberté de la presse et s'oppose à toute censure à l'égard des médias qui doivent cependant respecter la loi et doivent respecter leur déontologie de stricte neutralité dans l'information à ne pas confondre avec la liberté du commentaire. La presse, même d'opinion, a un devoir d'objectivité par rapport aux faits qu'elle doit relater avec la plus stricte impartialité, mais doit rester libre d'en tirer des commentaires. Or, aujourd'hui, les journalistes font semblant d'être neutres et impartiaux mais orientent déjà le lecteur ou spectateur par leurs questions ou le choix des faits qu'ils décident de rapporter ou non.

 

-Dans le domaine culturel enfin, le FN est opposé à toute censure, la création en particulier artistique doit demeurer libre. Cependant, l'Etat ne peut se sentir obligé de soutenir financièrement n'importe quoi, en particulier pour l'art contemporain qui est loin de faire l'unanimité quant à sa valeur.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by argonautemariniste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Alex Carter-Munop
  • : ARGuments et cOntre-arguments d'un interNAUTE encore MARINISTE
  • Contact

ARGuments d'un interNAUTE

Les français ont choisi. Attendons sans illusion mais sans mauvais esprit, l'inéluctable est toujours évitable... ARGuments et cOntre-arguments d'un interNAUTE toujours MARINISTE

Recherche

La toile Bleu Marine

http://www.marinelepen2012.fr/wp-content/uploads/2012/01/ToileBleuMarine-200.png

Liens